«

»

Imprimer ce Article

37. Le pasteur de Shanghaï

NL37_smallPar un matin brumeux de la fin de novembre l’évêque Jean arriva à Changhaï. C’était la fête de l’Entrée au Temple de la Très Sainte Vierge et nombreuses étaient les personnes qui s’étaient rassemblées sur le quai pour accueillir leur nouvel évêque qui allait occuper la chaire laissée vide par l’archevêque Simon. Celui-ci, missionnaire en Chine pendant de nombreuses années, d’une vie spirituelle très élevée, avait laissé une grande cathédrale qu’il fallait achever de construire et un conflit de juridictions qu’il fallait résoudre. Mgr. Jean rétablit sur le champ l’unité dans l’Eglise, noua des liens avec les Serbes, les Grecs et les Ukrainiens, et fit achever la construction de l’immense cathédrale dédiée à l’icône de la Mère de Dieu « Intercession des Pécheurs », ainsi que celle d’une maison paroissiale de trois étages surmontée d’un clocher. Il s’occupa tout particulièrement de l’instruction religieuse et se fit une règle d’assister aux examens oraux de catéchisme de toutes les écoles orthodoxes de Changhaï. C’est par son inspiration et sous sa direction que furent construites des églises, un hôpital, un orphelinat, des maisons de retraite, une école de commerce, un collège de filles, une cantine populaire – bref, tous les établissements sociaux du Changhaï russe.

(Source : http://stranitchka.pagesperso-orange.fr/VO07/St._Archeveque_Jean.html)

Lien Permanent pour cet article : http://stjeansanfrancisco.pafeos.org/37-kondakion-vii/