Histoire de ce patronage

          Après des péripéties douloureuses des années 1999 à 2005, notre communauté paroissiale a été amenée à se réunir dans de nouveaux locaux à Asnières, la chapelle St Charles. En effet une partie d’entre nous qui nous réunissions en paroisse à St Germain en Laye s’était vue contrainte de quitter le lieu que nous occupions dans un cadre locatif alors que, simultanément, un autre groupe issu de la paroisse de Juvisy cherchant un lieu d’ancrage au sein de l’Eglise Serbe est venu se joindre à nous. Grâce aux efforts de regretté P. Jovan et Dieu aidant, la rencontre avec nos frères catholiques des Hauts de Seine a permis l’installation de la nouvelle paroisse francophone au sein du diocèse d’Europe Occidentale de l’Eglise Orthodoxe Serbe pour la région parisienne.

         Un conseil paroissial rapidement constitué a repris ses travaux pour l’organisation de la vie paroissiale qui reprenait son rythme ordinaire. Très rapidement, au sein du conseil la nécessité de désigner le saint patron pour la paroisse s’est imposée. Fallait-il garder le saint Patron de la paroisse de Saint- Germain ou choisir celui de Juvisy ? Le débat était animé et indécis. Il apparaissait essentiel de prendre en compte les racines de la terre où nous habitions et aussi d’exprimer notre attachement à l’Eglise canonique qui nous offrait l’hospitalité en son sein.

         Au cours de l’une de ces réunions où ce sujet était à l’ordre du jour, la voix timide de l’un d’entre nous dans le brouhaha classique de ces réunions animées (!!!) se fit entendre : « Et si on choisissait comme saint patron le saint Archevêque Jean de Shangaï et de San Francisco… » Un silence nous a saisi, médusés par cette proposition tellement décalée par rapport aux échanges antérieurs.

         Ce choix sembla instantanément évident à tous.

         Nous décidions de porter cette question dans notre prière et de demander la bénédiction de Monseigneur Luka, notre évêque.

         La réaction de notre évêque nous a agréablement surpris par son enthousiasme et sa bénédiction des deux mains…

         Alors pourquoi ???

         Avec le recul et enrichis par une fréquentation assidue de notre saint patron, nous mesurons mieux à quel point nous avons été guidés dans ce choix. Comme sa biographie le montre, nous avons mieux compris que sa vision était prophétique et que nombre d’entre nous ne serions pas ici réunis si une belle partie de son ministère ne s’était déroulé en Europe. Il prouve par sa vie que l’Orthodoxie est avant tout universelle, au-delà de tout nationalisme, lui qui, né en Russie dans une famille originaire des Balkans, a fait ses études, est devenu moine, a été ordonné prêtre, a enseigné et été ordonné évêque en Serbie, a vécu en Chine, a migré aux Philippines, a vécu longuement en Europe et a terminé sa vie terrestre aux États Unis où son corps incorrompu repose.

         Lors du pèlerinage de notre paroisse en Serbie, au cours de l’été 2014, sur les pas de saint Jean de San Francisco, nous avons découvert à quel point le peuple serbe le vénère. Ainsi à de notre retour, je suis venu raconter à notre évêque, Mgr Luka, les différentes étapes de notre séjour et je lui ai raconté combien nous avions été émerveillés, en entrant dans la basilique Patriarcale de Belgrade, de voir que l’icône présentée en vénération aux fidèles au centre de la basilique était celle de … St Jean de San Francisco. Monseigneur Luka m’expliqua alors l’attachement que lui porte le peuple serbe; il me raconta aussi que, lorsque le jeune Michel Maximovitch (notre futur saint Archevêque Jean) est arrivé avec sa famille désargentée en migrant à Belgrade, il vendait le journal à la criée devant la porte de la basilique. A peine Monseigneur Luka avait-il terminé de me raconter cette anecdote, que la porte du bureau où nous nous trouvions s’ouvrit et qu’un coursier déposa délicatement sur son bureau un journal…Stupéfaits, nous nous sommes regardés, dans l’émerveillement de la présence et de la protection de notre saint patron, Jean de Shangaï et de San Francisco.

Lien Permanent pour cet article : http://stjeansanfrancisco.pafeos.org/histoire-de-ce-patronage/