«

»

Imprimer ce Article

Homélie du métropolite Amphilohije

Homélie prononcée par le métropolite Amphilohije lors des funérailles de Patriarche Paul le 19 novembre 2009

Véra Uskokovitch vient de nous adresser la traduction de l’homélie prononcée par le métropolite Amphilohije lors des funérailles de Patriarche Paul le 19 novembre 2009. Vous trouverez ici le texte de cette homélie avec quelques photos et ci dessous le message que nous transmet Vera :

Patriarche Pavle

Patriarche Pavle

« Notre très Saint Patriarche Pavle a regagné la Maison du Père.Voilà quelques photos de ses funérailles le 19 novembre 2009 à Belgrade.Tout au long des 3 jours de deuil (15-19 novembre), alors que le peuple s’empressait jour et nuit à vénérer sa main pour la dernière fois, je n’ai cessé de penser que à cet instant là nous vivons un grand miracle. Un Saint reconnu par son peuple.J’ai l’impression que tout le monde était conscient que le « Saint qui marche »(appelé ainsi pour ses marches à pieds, au Kosovo en tant qu’évêque, à Belgrade, en tant que Patriarche) a pris sa dernière route pour rejoindre son Créateur. Les gens et beaucoup, beaucoup de jeunes attendait 6-7 heures devant la cathédrale de Belgrade pour lui dire le dernier adieu.

Le 19 novembre 600 000 personnes se sont mis en marche, venus par trains entier et des cars spéciaux de Bosnie, de Monténgro, de son cher Kosovo, de la diaspora pour suivre à pied 1.5 kilomètre, traversant le centre- ville de Belgrade, pour aller celébrer la panikhide au Temple Saint Sava pour le repos de l’âme de leur cher Patriarche.Le Seigneur l’avait reconnu, le peuple l’avait reconnu.Il y avait non seulement un grand miracle, mais 600 000 miracles individuels,car chacun d’entre eux l’avait reconnu et aimé personnellement. Tout se passait dans le recueillement et les silence.Aucun service d’ordre n’était présent, car on enterrait un père, un frère,un grand-père un membre de notre famille.

Comment son âme pouvait se réjouir (non pour lui même, car il avait cette humilité monacale) que le peuple avait soif du spirituel, surtout les jeunes et que ses leçons ont porté des fruits.

Il a été inhumé, selon son vœux à même la terre au Monastère Rakovica près de Belgrade.

Réjouis toi le peuple orthodoxe, car le Seigneur nous a envoyé un tel Saint,qui vivait en notre époque, que nous avons connu et aimé. Il sera notre intercesseur auprès du Seigneur.

Béni soit le Nom de Seigneur ! Béni soit Saint Pavle de Serbie ! »

 

Homélie métropolite Amphilohije

Lien Permanent pour cet article : http://stjeansanfrancisco.pafeos.org/homelie-du-metropolite-amphilohije/