«

»

Imprimer ce Article

39. Entêté…à porter sa croix

NL39-johnnewUne fois il arriva qu’à force de rester constamment debout, Monseigneur eut la jambe à tel point enflée que les médecins consultés, craignant une gangrène, lui prescrivirent d’entrer sans tarder à l’hôpital. Monseigneur répondit par un refus catégorique. Alors les docteurs russes communiquèrent au Conseil paroissial qu’ils déclinaient toute responsabilité quant à la santé et la vie-même du malade. Les membres du Conseil paroissial, après de longues exhortations et des menaces de l’emporter de force, contraignirent Monseigneur à donner son accord et il fut donc envoyé à l’hôpital russe au matin, la veille de la fête de l’Exaltation de la Croix. Mais un peu avant six heures Monseigneur s’enfuit en secret de l’hôpital et fit son entrée à la cathédrale en boitant pour y célébrer l’office complet des Vigiles; un jour plus tard, il n’y avait plus aucune trace d’enflure.

(Source : http://stranitchka.pagesperso-orange.fr/VO07/St._Archeveque_Jean.html)

Lien Permanent pour cet article : http://stjeansanfrancisco.pafeos.org/39-kondakion-ix/